Notre Histoire

Depuis 1842 jusqu'a ce jour

1919

Imaginez la vie de l’époque. On pouvait déjà faire son marché de produits locaux et de denrées diverses au coin du pont, chez Jules Jacquemart

Aujourd’hui

Laissez les pierres vous raconter la belle histoire de cette maison. Dans les lignes qui suivent on va vous raconter comment l’aventure Jacquemart a débuté. Laissez-vous porter.

Nous allons vous raconter l’histoire de… enfin non ! Nous n’allons pas écrire une page comme le font toutes les autres brasseries. Nous allons vous apporter une chaise. Prenez place !

1842

Votre chaise permet de remonter le temps. Vous pouvez déjà avoir une bière, elles existaient déjà à l’époque, en 1842. Une petite mousse ? Et avec ça, qu’est-ce que je vous sers. Entendez-vous sonner les cloches de l’église, mais oui c’est un mariage. Quelle joie ! On célèbre l’union de Josephine Borzée et Alexis Jacquemart, un cordonnier. Heureusement qu’ils se sont marié ces deux-là, sinon votre chaise serait peut-être dans un cabinet d’assurance aujourd’hui et ces lignes n’existeraient pas.

Continuons notre voyage. Accrochez-vous, ça va secouer un peu. En 1847 nait Émile, il vit comme un enfant de 1847, sans Facebook ni Twitter, mais ça c’est un anachronisme. Revenons en 1877, quand le grand Louis épouse Pauline.
Ah, Pauline Lobet, c’est une commerçante très respectable. Elle sillonne le village et vends ses marchandises en tant que colporteuse. En 1884, vous suivez ? En 1884 son fils vient au monde, fruit de l’union avec Émile. Le petit Jules devenu grand sera négociant et épousera Laure Demelenne en 1916.

Maison Jacquemart

Mais pourquoi autant de dates me diriez-vous ! Parce que votre grand-père ou votre grand-mère est peut-être un jour passé devant ces pierres et vous ne le savez même pas. Quelle coïncidence. Ne vous faites pas trop remarquer, il ne faut pas que quelqu’un aperçoive votre paire de baskets.

En plein mois de juillet 1919, Jules et Laure décident d’acheter la ferme du coin du pont. Mais quelle merveilleuse idée. Surtout pour vous qui n’auriez eu nulle part où manger aujourd’hui sans eux.
Ce sera le début du Magasin Jules Jacquemart, on y vend de tout : Alimentation, Savon, Ménage, etc. Parfait pour le village. Les fermes des alentours y vendent leurs produits. Regardez Jules et son petit carnet, il note les commandes de la dame qui vient d’entrer. Déjà un sifflement se fait entendre. Vous êtes maintenant en 1940, la guerre frappe et détruit par trois fois l’établissement. Cachez-vous ! On entend les Allemands de l’autre côté du pont.

C’est la Guerre

De la boutique de Jules et Laure, il ne reste qu’un mur et un tas de blocs. Rien n’a résisté. Lâchez l’accoudoir… En 1951 le bâtiment sera reconstruit et transformé en Café / Hôtel / Restaurant, car le tourisme est en plein essor à Hotton. Pensez à Jules quand vous regarderez les géraniums de la façade, il adorait les cultiver.

Changement d’époque, on en a profité pour changer votre siège, usé par cette première partie de l’histoire. Ouf !

Les Deux Compères

Regardez qui vient d’entrer. C’est Monsieur et Madame Compère. Ils ont rendez-vous avec Jules pour reprendre le commerce. La retraite bien méritée s’annonce et il est temps de raccrocher les tabliers. Ils exploiteront le commerce quelques années. Le décès de leur fils ayant entamé leur motivation à continuer l’aventure.

Martine et Angelo

C’est la fin des années 80, début des années 90. Janvier 1992, Michael Jackson vient de sortir Black or White qui cartonne à la radio. Martine et Angelo Deprez-Pennisi reçoivent un tuyau du brasseur du coin, Joseph Hogge, qui a flairé la bonne affaire : Rouvrir Café Jacquemart.

Olivier & Sylvie avec la nouvelle équipe en route pour 2018 !

Olivier termine ses études de coiffeur en 1995. C’est donc tout naturellement qu’il devient… garçon de salle auprès de sa maman Martine. Sylvie, elle, est responsable du bar, cocktails délicieux, cafés serrés et glaces gourmandes n’ont aucun secrets pour elle. En Cuisine, le chef et sa brigade cuisinent non-stop rien que pour vous.

Ecoutez les pierres parler…

Et vous voilà vous, confortablement assis.e sur votre chaise. Que peut-on vous servir ? Une petite mousse bien entendu ! Et avec ça ? Prenez le temps de vous remettre de vos émotions, votre voyage ne fut pas facile. Mais vous y êtes. Là où les pierres peuvent raconter plus d’histoire qu’un livre, mais où il y’a quand même le Wifi au cas où vous auriez oublié comment faire pour les écouter parler.